Les étudiants étrangers à Lannion souffrent un vrai choc quand ils découvrent son système de transports, qui a rien à voir avec le transport collective d'une grande ville.