Système D
Quand les nouvelles technologies guident votre route

Quand les nouvelles technologies guident votre route

Plus de 4 Français sur 5 le déclarent, les nouvelles technologies (Internet, portable...) sont un atout de poids pour choisir son parcours ou consulter ses horaires de voyage en transports publics. Un chiffre auquel n'échappe pas la Bretagne. Terre d'innovation, la région est l'un des principaux précurseurs de l'hexagone dans ce secteur.
« On avance pas vite, mais on a le droit de rouler quand même ! »

« On avance pas vite, mais on a le droit de rouler quand même ! »

Avec les voitures sans permis chacun peut circuler sur les routes du Trégor, du moment qu'il ne franchit pas la voie express. Pourtant cela a un coût, rouler à 45km/heure, ce n'est pas donné.
Voiture sans permis : « On n'avance pas vite, mais on a le droit de rouler quand même ! »

Voiture sans permis : « On n’avance pas vite, mais on a le droit de rouler quand même ! »

Avec les voitures sans permis chacun peut circuRead the rest

Pouce en l'air dans le Trégor

Pouce en l’air dans le Trégor

Pour ceux qui trouvent le train trop cher et qui n'ont pas de voiture, l'auto-stop est une alternative aux transports habituels. Mode de déplacement prisé dans le Trégor, il permet de voyager gratuitement, à n'importe quelle heure. Emilien et Adrien, deux de nos reporters, l'ont adopté sur 70 km pour un aller-retour Lannion-Guingamp.

Covoiturage sur le web : l’offre dans le 22

Comparatif des sites de covoiturage Covoiturage.fr, Covoiturage-libre.fr et Ticoto.
« J'aime bien Lannion et les gens mais je déteste son système de transports »

« J’aime bien Lannion et les gens mais je déteste son système de transports »

Les étudiants étrangers à Lannion souffrent un vrai choc quand ils découvrent son système de transports, qui a rien à voir avec le transport collective d'une grande ville.
"A 87 ans, je n'aurais pas les moyens de m'offrir le taxi"

« A 87 ans, je n’aurais pas les moyens de m’offrir le taxi »

Joseph Cadec, 87 ans, ne conduit plus depuis 20 ans et n'a « pas le moyens de s'offrir le taxi ». Grâce à Agglo'Mobi, il a retrouvé un peu de liberté et d'autonomie.